Extension des lignes de la SOTRA à Grand Bassam.

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
 
C’est effectif, les autobus de la SOTRA desservent depuis ce lundi 23 mai 2022, la commune de Grand Bassam. La Place de la Paix de Bassam a servi de lieu pour abriter la cérémonie de lancement des activités de la SOTRA dans l’ancienne capitale de la Côte d’Ivoire. Dans son discours de bienvenue, le maire de la ville, Jean Louis MOULOT s’est félicité de l’aboutissement de ce projet (initié depuis 2020) de déploiement, du transporteur urbain à Grand Bassam, porte d’entrée de la région du Sud-Comoé. Projet qui s’inscrit dans le cadre du Programme Social du Gouvernement (PS-Gouv) en vue de l’amélioration de la mobilité des populations dans le Grand Abidjan et dans les villes de l’intérieur, ainsi que pour la lutte contre la cherté de la vie. Poursuivant, Jean Louis MOULOT n’a pas manqué de dire sa satisfaction pour ces deux lignes reliant Grand Bassam à Abidjan: la ligne 730, longue de 37,5 km (avec deux terminus: Moossou et Hôpital général Bassam) fait la liaison entre Grand Bassam et Treichville, gare de Bassam au prix de 500 FCFA. Et la ligne 09, qui part du terminus de Moossou au corridor d’Anani, le tout sur une distance de 19 km, au tarif social de 200 FCFA. Avant de plaider, au nom de la population Bassamoise, le prolongement de la ligne 09 du corridor d’Anani à Port-Bouët phare. Ce prolongement qui, dit-ii « offrirait plus d’opportunités aux populations en termes de correspondances en ralliant le Port autonome d’Abidjan, l’université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, etc ».
 
Doléance à laquelle, le Directeur Général de la SOTRA, MÉÏTÉ Bouaké a indiqué qu’elle fera l’objet d’études (techniques et financières) et de concertation avec les autorités administratives de Bassam pour une solution bénéfique pour la population et à la SOTRA. Tout en rassurant l’auditoire du service régalien de la SOTRA qui est de transporter les populations dans les conditions optimales de confort, de sécurité et à moindre coût, il les a exhorté à préserver le patrimoine de la SOTRA, biens communs de tous les ivoiriens. La cérémonie s’est achevée par le lancement officiel des activités de la SOTRA, acté par le Préfet de Grand Bassam, Madame Nassou SIDIBE à travers un circuit entre la Place de la paix (Hôpital Général de Bassam) et le corridor de Moossou.